Tout sur le fameux stylo espion!
stylo-espion-10.jpgstylo-espion-6.jpgstylo-espion-7.jpgstylo-espion-8.jpgstylo-espion-9.jpg

Micro espion

Micro espion et son fonctionnement

Utilisé dans diverses situations telles que la surveillance d’une maison, l’échange d’informations pour le compte d’organisations secrètes ou même pour communiquer lors de concours et examens, le micro espion est de plus en plus répandu parmi les professionnels comme parmi les particuliers. Le fonctionnement d’un micro espion dépend de son type. Il existe deux types de micros, des micros espions sans fil, et des micros espions à carte SIM appelés aussi micros GSM. Les micros espions à carte SIM permettent de recevoir sur n’importe quel téléphone les sons émis depuis le microphone. Pour ce faire, il suffit de désactiver le code PIN d’une carte SIM, puis de placer cette dernière à l’intérieur de l’emplacement qui lui est destiné. Une fois la carte SIM placée, il convient d’appuyer sur le bouton de marche puis d’installer le micro à l’endroit désiré. Enfin, un simple appel vers la carte SIM placée au niveau du micro permet d’envoyer les sons capturés par le micro, et ce, sur un large rayon sonore dépendant de la capacité du micro. Toutefois, avant toute utilisation du micro, il est impératif de recharger celui-ci pendant au moins trois heures. Cette période dépend essentiellement du degré d’autonomie du micro.

Le micro espion sans fil suit le même principe de marche du micro GSM, la différence majeure entre ces deux-là est que le premier ne contient pas de support à carte SIM, ce qui fait que les communications se font par simple dépôt de l’émetteur à distance du récepteur, aucun appel n’est exigé. Cependant, si le grand avantage de ce type de micro réside dans son autonomie et sa simplicité d’utilisation, ce qui lui fait perdre des points par rapport au micro GSM est la limite de distance qu’il peut supporter. En effet, pour la plupart des modèles, la distance entre émetteur et récepteur ne peut dépasser 3000 mètres.

Comment se présente un micro espion?

Le micro espion peut prendre plusieurs formes, ces formes lui permettent de se fondre totalement dans le décor. Ainsi, nous pouvons retrouver des micros espions solaires, des micros espions à écoute murale, des micros espions sous forme de kit d’oreillettes qui disparaissent totalement dans les oreilles, ou encore des micros espions cendrier ou flash disc. Les tailles quant à elles, dépendent d’un modèle à un autre. Pour des micros oreillettes, l’émetteur totalement invisible, peut à peine atteindre la taille d’une pièce de cinq centimes d’euros, avec des dimensions de 5x5x5 millimètre, pour la longueur, la largeur et la hauteur. Des kits oreillettes un peu plus grands avec une qualité d’écoute maximum dépassent rarement les cinq millimètres de hauteur, sept en largeur et onze en longueur. Un peu plus grand, les micros sans  fil peuvent dépasser des dimensions de 50 x 40 x 20 mm pour l’émetteur et jusqu’à 95 x 54 x 20 mm pour le récepteur. Notons que le récepteur est le plus souvent plus grand que l’émetteur ; ceci est dû au fait que l’émetteur soit le plus exposé aux regards.

Combien coute un micro espion?

Les prix du micro espion dépendent de son type, de ses dimensions, de son rayon sonore et aussi de son autonomie. Le modèle à carte SIM SEC-KOEB par exemple, avec connexion Bluetooth, et des dimensions 13.5×5 mm peut aller jusqu’à 160 euros. En beaucoup moins cher, le modèle sans fil SEC-ME de dimensions 18x36x60 mm peut être acquis au prix de 80 euros seulement. Enfin, pour la surveillance de bureau, de maison, de fréquentations d’enfants, ou de mission d’infiltration, le micro espion est d’une très grande utilité au service du professionnel comme du particulier, et ce, tout comme le stylo espion et la montre espion.

Faites-nous part de vos commentaires ou questions